Le bonheur est-il dans le lait?

Il y a quelques années, je recevais régulièrement le “Végétariens magazine”. Le numéro de juin 2009 m’avait particulièrement marqué avec un dossier consacré au lait. Certes, la question m’avait déjà interpellée, mais sans que  l’évidence ne soit là. Ce dossier avait été un déclic pour moi sur la voie du véganisme.

Vous le trouverez ici, page 7.

Presque 8 ans ont passé déjà. Les articles, livres, vidéos et témoignages sur la souffrance que cachent les produits laitiers sont nombreux à avoir vu le jour depuis. Petit clin d’œil, dans ce même magazine, on trouve un article sur le véganisme, qui commence comme cela “Ce mot est encore inconnu du grand public, et très peu des médias.”. J’aime à croire que ce n’est plus autant le cas aujourd’hui. En tous cas, je connais de plus en plus de personnes véganes, et je rencontre de plus en plus de réactions compréhensives.
Les mots “veganisme” et “vegan” ont d’ailleurs fait leur entrée dans les dictionnaires en 2015 !

Petit résumé rapide : Rappelons le, pour avoir du lait, il faut une vache, une vache qui aura été inséminée de force, au moins une fois par an, et à qui l’on retirera son petit à la naissance ou dans les 24h. La mère est son petit se cherchent et s’appellent pendant des jours. Le petit mâle sera nourri au lait artificiel, en box individuel, et abattu dès qu’il aura pris un peu de valeur, vers 5 mois. La petite femelle remplacera sa mère … si elle est assez productive, ou alors elle deviendra viande plus rapidement (http://www.l214.com/vaches/elevage-veaux).
La vache vivra le plus souvent dans un espace limité, facteur de boiteries, et sera soumise à une traite intensive qui entraînera mamelles gonflées, démarche anormale, infections des pis, fièvre du lait, etc.

Alors qu’elles peuvent vivre 20 ans, les vaches de l’industrie laitière, épuisées et plus rentables seront envoyées à l’abattoir vers 5 ans ! :(.

Pour en savoir plus sur l’intelligence et la vie sociale des vaches, veaux, taureaux : http://www.l214.com/bovins/intelligence-et-vie-sociale-des-vaches-veaux-taureaux.

Pour en savoir plus sur la vie des vaches laitières et des veaux : http://www.l214.com/vaches.

Si vous vous inquiétez de l’apport en calcium : https://vegan-pratique.fr/nutrition/le-calcium/. Pour info, à quantité égale (100g), le lait  contient environ 125mg de calcium, le sésame 900mg, les épinards 260mg, les amandes 240mg, le soja 270mg, l’ail 180mg, etc.

Le lait de la vache appartient aux veaux, quoi que veuille nous faire croire l’industrie laitière. Le pis d’une vache, d’une chèvre ou d’une brebis a été prévu pour leurs petits et personne d’autres. Le lait de ces animaux n’est pas adapté à l’être humain, et n’est pas nécessaire à sa survie (il est même souvent néfaste).

Alors on dira qu’il y a la tradition, que c’est bon… mais ces habitudes, ces plaisirs d’un moment valent-il autant de souffrances?